QUAND Y’EN A MARRE …

[QUAND Y’EN A MARRE…]
faut l’faire savoir , et oui c’est le grand retour des crieurs publics. Dans les rues, les places (du marché ), des jardins, on fait valser des mots doux, des poésies, des drôleries, des coups de gueules et des je t’aime moi non plus , merci les crieurs #artestpublic #deslendemainsquichantent #onestpense #affaireasuivre #vousenêtes!?

Pendant le confinement, le crieur de rue Gaspard Verdure reprend du service à St-Brieuc ! Confiez lui vos messages, il ira les crier devant les fenêtres du destinataire : droledhazard@gmail.com

Publiée par Mathilde Quéméner sur Vendredi 24 avril 2020